M'en fous

Publié le par Raphaëlle Hosteins

 

Mon linge est encore étendu, la vaisselle pas terminée. J’ai les papiers à ranger (ben oui, je laisse trainer 1 jour ou 2… et puis 3 et puis 1 semaine ou 2…), encore des cartons à vider. Il faudrait que je passe l’aspirateur, mes vitres ne sont pas nettes… mais vous savez quoi. Ben je m’en fous.

Mes enfants sont nourris et propres, les sanitaires aussi (propres, pas nourris ! Faites un effort !), les factures sont payées… Bref, l’essentiel est accompli alors maintenant, l’important est ailleurs.

Ce week-end, nous partons. Papa, maman, ado, préado et fillette, nous partons tous les 5 loin de la maison pour passer du temps en famille. Alors on laisse derrière nous les corvées pas urgentes et on privilégie le bon temps. N’est-ce pas plus important ?

Eh oui les mamans ! Que votre intérieur soit impeccable, que l’on puisse se cogner dans les vitres tellement elles sont propres ou manger par terre (mais quelle idée !) sur un carrelage immaculé, j’ai envie de vous dire que vos enfants s’en moquent. Ils préfèrent une oreille attentive, une bagarre contrôlée, une course-poursuite qui finit en rigolade plutôt qu’un lit au carré et une cuisine de magazine.

Moi j’ai choisi. Et, pour être honnête, j’ai choisi de tout laisser tomber un week-end de temps en temps parce que le reste du temps, je le passe plus souvent une éponge à la main ou à plier le linge. Partir, c’est plus simple. Pas de tentation de ranger ou de nettoyer ou de régler un tracas administratif pendant que môme 1 ou 2 ou 3 s’agite pour attirer mon attention. Loin de mes obligations de femme d’intérieur, je suis toute à mon homme et sa progéniture (et la mienne en passant, mais j’assume pas toujours…)

Donc, demain, nous partons. Et peut-être en plus que j’aurais des trucs à vous raconter au retour… Oh Toulouse !!!!!

 

 

 

Publié dans mon quotidien de maman

Commenter cet article