Bon ben c'était journée sport

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Vous aviez bien aimé mon article "Bref" alors je remets ça en version "Bon ben" (plus moi, plus breton).

Le lundi, c'est le jour du sport pour les 3/5 de la famille (les filles en fait) et voilà ce que ça donne:

16h30... euh, 16h10, je m'échappe du boulot. je marche, je prends le tram, je traverse les voies, je prends l'autre tram, je traverse à nouveau les voies (tant de risques!), je marche, je prends ma voiture. Premier soulagement.

Comme je ne suis pas la seule à débaucher, c'est le bor... le bazar. J'accélère, je freine, je m'arrête, je râle, je repars et j'arrive enfin à la maison. Deuxième soulagement. Je peux enfin me poser, un peu, puis je range, un peu, je prévois le dîner (non, pas un peu) et je reprends ma très chère voiture direction l'école. 12 minutes.

je récupère la petite à la garderie et nous partons au judo. Devoirs dans la voiture pour optimiser et parce qu'après, de toute façon, nous n'aurons pas le temps. Elle rigole, je fais les yeux noirs, elle lit, un peu, elle devine, un peu, elle avance, trop peu. Tant pis, on arrête, on va être en retard.

Vestiaires, on enfile le kimono tout neuf (enfin pas moi, j'y rentre pas), on saute dans les tongs (même principe) et elle rejoint ses camarades. J'attends une minute, deux, cinq. J'essaie de capter son attention pour lui faire un signe de la main qui voudra dire "Salut ma puce, je m'en vais chercher ta grande soeur et je reviens, sois sage". Elle ne me regarde pas, j'insiste, je crois qu'elle me voit, je lève la main, je la rebaisse aussitôt: ce n'est pas moi qu'elle regarde. Tant pis, je pars.

Je remonte en voiture direction la maison, 15 minutes.  "Allo ma grande? Tu es prête? J'arrive". Je descends quand même de la voiture pour ramener les affaires de la petite, je range un peu, je vérifie un peu ce que fait fiston et nous repartons direction le judo (ouais, trop de la chance, elles font le même sport). 15 minutes.

J'ai du temps pour admirer ma petite qui n'écoute pas vraiment les consignes et se fait reprendre. Grrrrrr.  Et puis le cours se termine, on repart à la maison. 15 minutes.

Je dépose la petite et l'envoie se doucher. Ca me permet de me préparer pour mon sport à moi: short, check; chaussures, check; serviette, bouteille, t-shirt... check. Reste à me faire moi-même un strap au coude droit: compliqué. Je range, un peu (ah ben oui, c'est tout le temps), je donne les consignes à fiston, je redonne les consignes à fiston, il répond oui, je répète, il hoche la tête, j'insiste... il a juste oublié de mettre son réveil, on s'en sort pas trop mal.

je remonte en voiture direction le judo. 15 minutes. Je récupère la grande et reprends la direction de la maison. 15 minutes (tiens, ça fait combien de fois?). Je lui donne les consignes... eh non, je ne les répète pas. Et je la jette comme une malpropre. A mon tour!

20h55. J'arrive à l'entrainement avec 5 minutes d'avance. Timing impeccable. Il ne me restera qu'un seul trajet. Ouf, la journée s'achève.

Bon ben, aujourd'hui c'était journée sport.

 

 

Publié dans mon quotidien de maman

Commenter cet article