100% maman

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Je vous ai déjà fait le coup de la vie trépidante d'une maman. Eh bien, aujourd'hui en était un exemple criant (arghhhh ahahahhhhaaaaahh!!!).

Car aujourd'hui, je ne travaillais pas. Je rectifie: aujourd'hui, je ne suis pas allée sur le lieu de mon travail (vive le temps partiel) et je n'étais pas payée. Mais évidemment, je n'ai pas tout à fait chômé. 

D'abord, j'ai essayé du mieux que je pouvais (mais madame mais j'vous jure) de rayer tout ce que j'avais écrit sur ma liste: faire les comptes (mi-comptable), régler une dette (mi-débiteur), préparer et envoyer une candidature (mi-salariéemotivée), ranger ma chambre (mi-enfant), repasser (mi-esclave), préparer l'enclos de la tortue pour l'hiver (mi-soigneur), coudre le derrière de mon homme...de son short (mi-couturière), ranger le robot de la piscine (mi-hommed'entretien) et faire tout un tas de petites choses pour préparer mon absence (mi-libéréedélivrée).

J'avoue, je n'ai pas tout accompli. Ma chambre n'est pas totalement cleen (sans jeu de mot Julie), je n'ai pas eu le temps de me vernir les ongles (c'était sur ma liste parce que j'aime bien y mettre tout pour avoir le plaisir de rayer beaucoup. mi-psychopathe) et il reste encore du repassage (il n'y a pas idée non plus de faire tant d'enfants!).

Mais (il ya toujours un mais, ça rend le récit plus intéressant, non?) j'ai aussi fait plein de petites choses que je n'avais pas gravé sur ma liste: faire tourner une machine de linge et l'étendre, ranger le parasol( ben il est lourd et le jardin est grand alors ce n'est pas rien, et toc!), surveiller les devoirs (mi-surveillantepénitentiaire), passer chez le kiné et me délester de quelques dizaines d'euros (les bons comptes font les bons...?), amener un enfant et en récupérer un autre (mi-chauffeur-livreur), la cuisine, la vaisselle...

Et puis j'en ai remis à plus tard (mi-procrastinatrice) parce que je n'ai pas encore trouver la recette pour rallonger ou arrêter le temps. Je n'ai même pas pu prendre une demi-heure pour mon livre (mi-rêveuse) et j'ai abandonné le repassage pour vous proposer cet article (mi-cheline. Quoi? Mi-litaire, par derrière. ? C'est la faute d'Henri Dès. Mi-temps, pause, j'arrête).

Enfin voilà, Aujourd'hui, j'étais juste maman, tout en entier.

Publié dans mon quotidien de maman

Commenter cet article