mi-froid + mi-chaud = mi-crobe

Publié le par Raphaëlle Hosteins

mi-froid + mi-chaud = mi-crobe

13/30 ou 10/27...

Ce sont des degrés. Ceux du matin et ceux de l'après-midi, à la louche.
Oui, c'est chouette d'avoir encore de si hautes températures fin septembre mais vous en conviendrez, ce n'est pas simple à gérer. 
Point de si grandes différences aux Antilles: soit il fait chaud, soit il fait moins chaud. Et j'imagine que c'est pareil à Miquelon: soit il fait froid, soit il fait très froid. La question du matin est de savoir si on met un collant sous son pantalon de ski. Point.
 
Mais moi, le matin, après avoir vérifié la météo prévue, je regarde mon placard et je réfléchis. Si je mets une jupe, je serai bien cet après-midi au soleil mais je vais greloter le matin, je serai toute crispée et désagréable (eh oui, j'ai horreur d'avoir froid). Donc pantalon, ce qui fait que j'ai trop chaud...
Blouson ou pas? C'est encombrant l'après-midi mais confortable le matin. Alors on opte pour un petit blouson léger mais coupe-vent. Je ne saurais trop vous conseiller le petit (simili) cuir, du meilleur effet!
Bon, pour les chaussures, j'hésite entre baskets et ballerines, voire bottines (oui, je l'ai fait) mais les sandales sont déjà rangées pour l'hiver et les chaussettes sont revenues en force.
 
Toutefois, quand j'ai choisi ma tenue, il me faut encore préparer celle de numéro 3. Les grands se débrouillent (enfin, je dois quand même rappeler à numéro 2 de prendre au moins une veste le matin, il est toujours à la mode gwada: short et t-shirt). Robe? Pantalon? Blouson? Les mêmes questions, les mêmes doutes...en prenant en compte le fait que la miss bouge beaucoup et donc a moins froid que moi mais il ne faut pas risquer le rhume... L'équation est complexe et le risque de perdre une veste est important: je l'enlève quand j'ai trop chaud et la pose... euh non, la laisse n'importe où.
 
Voilà, c'est le casse-tête des parents dans nos contrées tempérées, en cette période transitoire. Le résultat, pour moi, petite chose fragile, c'est une crève pas très élégante. Quand je parle, je me retourne pour voir qui est l'ogre qui dit ce que je pense. Ah non, c'est ma voix... enfin, plutôt celle de Dark Vador en pleine mue. Je deviens un homme! "Je suis ton pmère"

Publié dans mon quotidien de maman

Commenter cet article