Orange kaki

Publié le par Raphaëlle Hosteins

On a testé le kaki. Oui, le kaki, ce fruit aux allures de tomate pas mûre et à la couleur orange ! Pfff, n’importe quoi ! Qui donc lui a donné ce nom ? Et pourquoi pas appeler l’orange « violette », cette dernière « marron » et renommer la rose en « caca d’oie » ? Bon, ce n’est pas le sujet…

Orange kaki
Orange kaki

Donc, on a testé le kaki. Pour ma part, je l’ai goûté il y a peu, découvrant ce fruit que j’avais déjà vu sans le voir et que je n’avais même jamais songé à manger. Alors, merci Mumu…

Un goût léger, à peine sucré et tirant sur la noisette, une texture fondante après un petit croquant agréable. Bref, j’ai beaucoup aimé. Alors j’en ai acheté. La première fois, au drive, je me suis retrouvée avec … des kiwis ! Bon, pour le scrabble ça vaut à peu près autant, on reste aussi dans les fruits exotiques mais quand même, c’est un peu pas pareil. Et oui, j’avais vanté les mérites du drive dans un article mais ce système a ses limites. Ce n’est pas toi qui met tes petites courses dans le chariot et quand vient le moment de vérifier… ben, tu vérifies pas vraiment et puis tu te souviens de toute façon plus tout à fait de ce sur quoi tu as cliqué.

Alors cette fois, parce qu’on apprend en se trompant hein, je les acheté en les prenant moi-même dans le rayon. Le prix me parait raisonnable (59 centimes l’unité pour tout vous dire), j’en prends donc 3 en imaginant déjà le plaisir de chéri et des enfants ! Ah mais j’avais juste oublié que les enfants sont des enfants.

Je propose donc mon dessert ce soir, fière. « On est obligé de goûter ?? » Ben oui, quelle question ! Comme d’habitude ! Résignés, ils piochent en choisissant évidemment le plus petit bout possible. Je les encourage : « C’est très bon ! C’est doux ! ». Sans surprise, la petite fait la grimace. Non pas qu’elle trouve ça mauvais mais c’est nouveau alors, inévitablement, « J’aime pas trop ». On a même le droit à un « c’est baveux ». Non ma puce, c’est toi qui bave.

Orange kaki
Orange kaki

Quant aux grands, il se mettent à débattre sur le côté pas « pas bon ». « Oui mais c’est pas Bon non plus », « ah ben tu peux pas dire que c’est pas bon puisque j’ai dit que c’était pas « pas bon », « c’est pas mauvais, ok, mais c’est quand même pas Bon ». STOOOPPPP !

Le morceau avalé, fiston me questionne : « on peut prendre un yaourt ? » Mais non, mais non, non, non, non, non ! C’est ça le dessert ! Allez hop, un deuxième morceau ! Ils ne râlent pas mais se contenteront de 2 bouts, c’est déjà beaucoup pour un aliment nouveau.

Au final, c’est plutôt bien passé et quand le kaki aura perdu de sa nouveauté, peut-être que ça passera encore mieux. Je suis un peu déçue mais promis, je persévérerai.

Publié dans mon quotidien de maman

Commenter cet article