Heureux anniversaire, joyeuses pâques, bonne reprise, hny...

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Je vous ai manqué ? Oui ? Moi, vous m’avez manqué. Même mes doigts sautillent de joie sur le clavier, tous fous. fjBalhmOajfnkNlhlhNakjfhEmkjzqeAhfNguiezjaNzdfgfkÉjezhgqElfhgq

Oh là !!!! On se calme !! (et ne cherchez pas de sens à cette suite de lettres, il n’y en a pas… enfin…non…si…va savoir)

Mais il est des périodes où l’esprit est ailleurs, préoccupé, pollué par les soucis et tant englué dans la noirceur qu’il se sait incapable de créer la lumière. Mieux vaut alors s’abstenir…

Toutefois, en ce début d’année, je me devais de revenir vers vous pour vous souhaiter… Eh ben non justement, c’est mon sujet. Cette sacrée tradition de souhaiter la bonne année, pour la première fois (en 38 ans, c’est raisonnable), m’a paru étrangère et sans saveur. Les mots sont souvent les mêmes, les formules à peine personnelles. Et je ne suis pas la seule !

Peut-être est-ce le contrecoup de cette moche année passée et des précédentes… A moins que ce ne soit mon propre ressenti dans un moment où le moral, comme peau de (vache) chagrin, se rabougrissait à mesure que mon sapin se déplumait.

Toujours est-il que j’ai failli (quoi qu’il me reste traditionnellement tout le mois pour y remédier) à mon devoir de personne bien élevée en ne répondant à quasiment personne. J’ai lu la sincérité dans le banal et l’amour dans la simplicité et j’ai moi-même très envie que chacun de mes proches, de mes copains, de mes voisins, collègues, compagnons de voyage (enfin pas tous peut-être)… passent une heureuse année, sans drames, sans larmes (i love you JJG). Plus que ça en fait, je leur souhaite, je vous souhaite une belle vie et pas seulement du 1er janvier au 31 décembre comme un CDD qu’il faut absolument renouveler alors qu’on pourrait s’offrir mutuellement un CDI de bonheur !

Alors, merci à tous ceux qui ont pris la peine de rédiger quelques mots, même si c’était les mêmes que l’année dernière ou un message groupé. Je prendrai le temps de vous répondre parce que, à l’insu de mon plein gré, je suis traditionnelle et docile et surtout parce que je suis mal à l’aise à l’idée de ne pas rendre la politesse.

Voilà, c’était mon premier billet d(e mauvaise)’humeur pour commencer l’année en fanfare. Je finirai par un message qui me tient à cœur : Heureuse Année Nécessairement Décalée !!! Et vive le Hand !!! Et vive la France!

Heureux anniversaire, joyeuses pâques, bonne reprise, hny...

Publié dans réflexion(s), R du temps

Commenter cet article