Au revoir, au revoir président!!!!

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Il est des enfants qui ne veulent pas quitter leurs parents, même pour un soir, même pour aller chez un ami. Ça existe, on en connaît tous. Parfois pour le plus grand plaisir des parents qui veulent se garder leur petit tout près d’eux. Ils voient là la preuve de l’amour inconditionnel que leur porte leur progéniture et ils sont eux-mêmes rassurés et certainement flattés. Parfois, au contraire, au grand désespoir des adultes qui se voyaient déjà seuls pour une soirée de folie (ou plus probablement pour une soirée planplan mais sans contraintes).

 

Mais alors chez moi, ce n'est pas le cas. Dès qu'ils le peuvent, ils s'échappent. Dormir chez ma cousine ? Yes !! Passer une semaine avec tatie ? Cooool ! Quand ce n’est pas l’enfant lui-même qui propose : je peux rester dormir chez machin ?? Ils voient là un événement sympa, une fête, une aventure…

La question se pose. Éducation ou caractère ? Inné ou acquis ?

 

J'ai bien envie de vous dire que, avec chéri, on est conscient d'avoir failli quelques fois en matière d'éducation. Mais on a l'impression d'avoir réussi ça. Nos enfants se sentent en confiance, assez sereins pour nous quitter quelques jours sans crainte de ne plus nous revoir, sans angoisse.

À moins qu'ils soient si malheureux auprès de nous qu'ils fuient dès que l’occasion se présente... Comme un appel à l’aide… Mais non, nous ne sommes pas des tortionnaires. C’est juste toujours mieux chez les autres, comme l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Forcément.

 

Quoi qu’il en soit, je ne peux que vous encourager, vous jeunes parents ou futurs parents (il y a encore des gens assez fous pour se lancer dans cette aventure ???), à confier sans vergogne vos petits sauvages à des gens (tout aussi fous d’aimer ça) qui seront ravis de vous soulager. Tout le monde y gagne : les enfants sont ravis de recevoir l’attention d’autres personnes, ces personnes-là sont enchantées de profiter d’un enfant adorable (et de s’en débarrasser ensuite) et vous, vous apprécierez la séparation et les retrouvailles. Que du bonheur !!!

Et j’en profite pour souhaiter une bonne semaine de vacances à ma puce de 6 ans qui est partie le sourire aux lèvres, sans un regard en arrière. Love.

 

 

Au revoir, au revoir président!!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article