First question

Publié le par Raphaëlle Hosteins

La toute toute première (fois...toutoute...) question qu'une maman se pose, une fois que le têtard a pris possession des lieux, a installé le canapé et la bière dans votre utérus (et cela s'entend au sein d'un couple qui a désiré cette grossesse), cette toute première question est : comment je vais lui annoncer.

 

Il y a la version soft, concise et efficace qui plaira aux pragmatiques : "t'as pensé au pain? Au fait chéri, je suis enceinte". Pour l'émotion on repassera.

Pour les nerveuses, il y a la possibilité de passer par un intermédiaire, un messager à cheval "Oyez, oyez chéri de sa dame. Damoiselle votre dulcinée souhaite vous faire part de son état gestationnel". Pas très intime. Pas sûr que ça mette l'ambiance.

Les scientifiques préféreront la preuve à la prose en présentant sans un mot le test réussi (c'est pas tous les jours non plus qu'on sort victorieuse d'un test, faut profiter). Sachant de quelle façon on procède pour obtenir ce joli trait bleu, cette méthode peut installer gêne et dégoût. Mauvais départ.

Pour les romantico-artistes, mille façons sont possibles: une paire de chaussons en laine tricotée par tata Jeanine (taille bébé évidemment. En 44 ce serait ridicule) posée sur l'oreiller ou l'échographie encadrée et cachée dans l'assiette ou... à vous d’imaginer.

Les blagueuses en mal de one-woman-show trouveront certainement une idée amusante : « Tu te souviens du voyage que tu avais tellement envie de faire ? Eh bien tu vas rire, ce ne sera plus (jamais de la vie !!!) possible… surprise !! », tandis que les fans de starwars ont une réplique toute trouvée : « ksshhhhh, tu es son père ksshhh ».

Et il doit ainsi exister des versions pour chacune : les sportives, les hypocondriaques, les amatrices de yoga, les fondues du cervelet, les stressées, les cordons bleus, les fleurs bleues, les autoritaires, les motardes, les soumises, les bucoliques…

J’adorerais trouver la phrase adaptée à chacune de ses primipares mais je vais vous épargner. En revanche, je kifferais grave que vous m’en proposiez !!!

 

Bref, même si c'est attendu, voulu, programmé, la question du moment et de la façon d'annoncer la grande nouvelle au futur papa ou même au reste de la famille est le premier plaisir, un premier pas dans la vie de parents. On se positionne en tant que parents, on devient des grands.

 

Alors, mesdames futures mamans, soignez donc ce moment, prenez le plaisir où il est… parce que après… après…

#femmeenceinte #devenirparents #carpediem

 

 

surprise!!!

surprise!!!

Publié dans questions de maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article