That is (one of) the question(s)

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Quand on devient maman/parent, on commence à se poser tout un tas de questions plus ou moins pertinentes : allaitement ou biberon ?/sucette ou pouce ?/cododo ou chambre à part ?/couches lavables ou … ah non, je ne me suis pas posée celle-ci.

Oui, une mère en puissance découvre le monde terrible de la maternité, ses écueils, ses incohérences et elle commence ainsi à douter. Mais quel est donc le bon choix ?

Prenons l’exemple de la sucette/tétine/tototte vs pouce. Moi, maman de trois enfants désormais débarrassés de cette étrange habitude de téter, je vais vous donner la/ma réponse. Attention… roulement de djembé… Mesdames, sachez-le, il n’y a pas de bonne réponse. Il n’y a pas de bonne décision. Il y a des enfants singuliers, des états d’esprit différents selon que l’on a déjà eu un enfant, que l’on écoute les supers conseils des supers mamans de notre entourage ou que l’on lise les magazines des années 60 et il y a de la chance… et de la malchance.

Bref, pour ma part, 3 enfants et 3 expériences absolument non identiques.

Pour la première, en mode débutante et influençable, j’ai docilement acheté une tétine parce que c’était marqué sur ma liste mais avec la ferme intention de ne pas l’utiliser. Et puis ma poupée a pleuré, pleuré, crié, hurlé, pleuré, tellement que la sage-femme m’a incitée à lui proposer l’objet (un bouchon quoi). Et hop, j’ai capitulé. Horreur, malheur !! La sucette a l’inconvénient de ne pas être fixée à la bouche du tout petit et elle se permet de tomber en pleine nuit ou dans la voiture quand vous êtes seule adulte. Grrrrrrrr, pas bien.

Pour le deuxième, en mode maman-un-peu-plus-assurée, je ne me suis même pas équipée. Ce sera rien ou le pouce mais surtout pas le caoutchouc cracra qu’il faut mettre dans ta propre bouche pour le nettoyer quand il est tombé à terre. Et hop, il a sucé sous pouce. Le pouce a l’inconvénient d’être à disposition tout le temps, difficile de s’en débarrasser. Mon fiston l’a utilisé à outrance, le pouce à la bouche et la tête dans les nuages et a pris de mauvaises habitudes quant au placement de sa langue engendrant quelques problèmes de dentition. Grrrrrrr, pas bien

Pour la troisième, en mode maman expérimentée, j’ai finalement choisi la sucette. Un sacrifice à court terme qui, le croyais-je (car on peut rester naïf même après 2 enfants), permettrais à ma puce de se défaire de l’objet avant ses 3 ans, comme sa sœur, et sans abonnement chez le dentiste, pas comme son frère. Et puis non. Quand elle a accepté de se séparer de la tétine, à mon insu, elle a adopté le pouce. Grrrrrrrrr, pas bien.

Non, il n’y a pas de réponse satisfaisante à la question de la tétine. Certains parents chanceux (en ont-ils seulement conscience ?) n’ont pas eu à choisir puisque leur rejeton n’a eu besoin de rien. A moins que ce ne soit un choix ? Aurais-je failli ? Se poser la question est-il déjà un choix ? Je ne le saurai jamais, pas question de remettre ça. Mais peut-être avez-vous LA réponse ?

#questionsdemamans #mimamanmimoi #pasfaciledetreunemaman

That is (one of) the question(s)
That is (one of) the question(s)
That is (one of) the question(s)
That is (one of) the question(s)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Picou 09/05/2017 10:20

Ici aussi on ne maîtrise rien, mes 2 puces ont vite trouvé leur pouce toutes seules (pour peu le lâcher!), et j'en étais bien contente sur le moment comme je n'aime pas trop la tétine. Très pratique, oui oui oui, mais à presque 5 ans difficile de faire arrêter la grande... ruen n'est parfait!

Raphaëlle Hosteins 11/05/2017 08:39

C'est toute la difficulté de notre métier de maman: il n'existe aucune procédure et aucune vérité!!