Merci Madame Veil

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Elle s’est éteinte, après une vie riche, pleine et sensée. De tous ses combats, le plus mémorable et le plus connu est celui qu’elle gagnât concernant le droit des femmes à interrompre une grossesse.

En tant qu’individu qui s’identifie essentiellement  par son rôle de mère, je ne suis pas insensible à ce geste terrible. Car qu’est-ce qui est plus beau que la vie qui grandit en nous et l’enfant qui nous adoube ? Qu’est-ce qui est plus fort que ce miracle et l’amour qui nous envahit alors ?

Assurément, rien n’est plus grand, plus sublime. A la condition toutefois que l’enfant conçu soit désiré ou accepté. Que les circonstances soient propices à son arrivée et à son éducation. Et ce n’est évidemment pas toujours le cas, n’est-ce pas ?

Avoir recours à l’avortement est toujours un drame. Elle l’a dit, elle avait tellement raison ! Rares sont les femmes qui le font sans verser une larme, sans se poser mille questions, sans souffrir. C’est une décision à la fois libératrice et douloureuse. Elle condamne la femme et l’acquitte en même temps. Une peine, un châtiment librement consenti. Librement ?

Nous, les femmes, avons le droit de disposer de notre corps et par là-même de celui qu’on abrite en notre sein dans ses premières semaines. Le moment de choisir l’irrémédiable est pourtant lourd. Choisi mais subi, comme une agression que l’on accepte de s’infliger nous-mêmes et un tourment à perpétuité.

Oui, l’avortement est une solution, moche, cruelle mais parfois salutaire. Et légal ou pas, il a toujours été pratiqué. Mieux vaut donc encadrer, accompagner et informer. Mieux vaut laisser dans la lumière ce que l’on préfère pourtant taire (car qui ose réellement l’avouer ?) plutôt que de plonger à nouveau dans l’obscurité et le désarroi celles qui, de toute façon, iront au bout de leur choix.

Alors, pour ce « progrès » (et non pas victoire) : merci Madame Veil. Merci à cette grande dame qui a connu le pire de l’humanité et a œuvré pour en tirer un peu de meilleur.

Au nom des femmes, merci.

#mercimadameveil #simoneveil #lavieestprecieuse 

Merci Madame Veil

Publié dans réflexion(s)

Commenter cet article