Enfin seule!!

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Cette semaine, ma petite famille s'est encore momentanément amenuisée et forcément, je me retrouve seule. Seule!!!! Enfin seule !!!!

Vous ne verrez pas de bouche à l'envers ou de larmes dans mes yeux, non, je suis absolument ravie! Qui ne le serait pas?

 

Ah oui, j'oubliais, il y a des mamans qui ne peuvent pas se passer de leurs morveux (désolée) et qui se sentent malheureuses ou délaissées ou désœuvrées... pas moi!

Quel bonheur de ne s'occuper que de soi, de ne pas répéter sans arrêt les mêmes phrases, de ne pas être contrainte de faire à manger, la lessive, les trajets...

Bon, ce ne sont pas des vacances puisque je travaille et il y a toujours un minimum à faire à la maison (je reste une adulte raisonnable et sensée tout de même 😜). Mais ça y ressemble un peu aux vacances. Horaires souples, je peux traîner le matin et le soir (non mais je vous dit que je suis une nana responsable ! J'arrive donc à l'heure au travail…), me nourrir de restes ou d'un bout de fromage. 

Et côté pratique, le lave-vaisselle, le lave-linge et la poubelle sont exceptionnellement sous-employés. Vacances pour eux aussi qui sont d’habitude sollicités une fois par jour à peu près. Ça leur fait tout bizarre.

 

 

La liberté ! J’en ai donc profité autant que possible (4/5 jours, ça passe vite quand-même).

1er soir, l’arrière-train dans la piscine, je passe des heures à discuter avec une copine, de tout, de rien. Elle aussi est sans enfants, on se comprend, on se soutient… mais non, on est autant ravie l’une que l’autre je vous dis !

2ème soir, l’arrière-train dans la piscine de copains, je passe du bon temps avec des amis dont les enfants sont grands. Toujours pas de cris, de disputes ou de corvées à l’horizon. Juste des discussions d’adultes. Le pied.

3ème soir, je pars faire un footing à 19h30, après le boulot et je reviens à 20h30. Rien à faire au retour sinon manger une bricole. Pas de culpabilité non plus. Cool.

4ème soir, je pars avec chéri retrouver des copains pour un sandball suivi d’un pique-nique. Sans pression. On ne regarde pas la montre.

5ème soir… ah ben on récupère la petite. Fin de la partie. Non, mais on est super content de la retrouver notre poupée jolie et on lui fait des gros câlins, on la regarde avec attendrissement…

 

Mais une semaine c’est court. Vivement l’année prochaine.

Et vous, heureux (se) sans les parasites ?

#mamanindigne #sansenfants #lesplaisirssimples 

Publié dans mon quotidien de maman

Commenter cet article