On a remis ça...

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Ouh la !! Je vous vois déjà venir : « Elle est ENCORE enceinte », « ils ont fait le petit quatrième », « c’est pour les allocs… »

Alors je vous rassure (en tout cas moi ça me rassure), je n’attends pas un nouvel enfant. Non merci, j’ai mon compte, vous d’abord !

Oui, on a remis ça mais juste pour un week-end. Une nuit seulement même. Ben je vous le dis, si vous hésitez à faire un enfant de plus, je vous invite à emprunter le bébé d'amis. C’est sans engagement et ça vaccine drôlement bien. Bon faut dire que j'étais immunisé mais ça m'a conforté dans mon choix.

Non mais il est mignon le petit cœur. Il sourit, il observe de ses grands yeux tout mignons, il dort. Mais il râle aussi. Pas mal. Non non ce n'est pas mon fils, je vous jure Madame (Marie-Thérèse, ne jurez pas). C'est impossible, je m'en serais certainement rendu compte !!

Il râle et puis c’est un bébé, avec tous les inconvénients qui vont avec (note aux futures mamans : les bébés ne sont pas juste mignons. Prenez un chihuahua si vous voulez un être mignon (quoi que…) qui ne grandit pas). Donc, garder le bébé des autres ça vous rappelle pourquoi vous avez décidé d'arrêter : des horaires trop rigides, des corvées trop fréquentes, des contraintes trop pesantes. Et il faut le changer, l'occuper, le porter, le nourrir, le coucher, le changer encore, l'habiller, le baigner... Et dire qu'on l'a fait trois fois !!!! Mais comment avons-nous survécu ???

Survivre, c'est parfois le mot qui convient quand on a des enfants en bas âge. Mais ça vaut le coup. Si si (note aux futures mamans : un bébé c’est chiant mais la nature est bien faite puisqu’on devient immédiatement fou d’amour pour lui). Sauf que pour nous c'est du passé et finalement on a adoré le garder ce petit cœur ... surtout quand on l'a rendu. Tout n’est que question de relativité ! Ce genre de services nous permet ainsi de mesurer notre chance d’avoir des enfants plus grands (bien que l’adolescence…). Et pourtant, j'ai toujours cru que je préférais les tout petits. On s'adapte. Question de survie toujours.

En attendant, bon courage à tous les parents de jeunes enfants et profitez quand même de ces moments qui passent si vite. Après vous aurez des adolescents : une autre aventure, une autre épreuve…

 

#bébé #blogdemaman #lesenfantsgrandissent

https://www.facebook.com/mimaman.mimoi/

Mais ça va pas non??

Mais ça va pas non??

Commenter cet article