C'est bientôt les vacances...

Publié le par Raphaëlle Hosteins

C'est bientôt les vacances, les vraies. Celles pendant lesquelles on quitte son chez soi histoire de bien couper le quotidien. Mais bien-sûr, quand on est maman, l'avant-vacances n'est pas juste une jubilation et une projection dans le fun, le cool, le soleil et les baignades. Il ne suffit pas de jeter un maillot de bain dans un sac de voyage et d'enfiler des tongs. Non. 

 

D'abord, si vous êtes comme moi une fana des listes, ça commence par une liste bien fournie et non exhaustive des choses à ne pas oublier pour ne pas entendre "merde, on (mais on qui ????? C'est pas on qui a dû penser à tout !) a oublié le chargeur, le doudou, le coupe-ongle" ou tout autre objet qui ne se trouvant pas directement sur le chemin de l'homme ou de sa progéniture n'a donc pas pu être emporté par eux. Et la liste s'agrandit au fur et à mesure que le temps passe et que notre cerveau mouline : ah oui, les CD pour le trajet, le spray antiseptique, les coupe-vent, et puis l'enceinte Bluetooth, les serviettes h...

À la fin, la liste est tellement longue que ça me fatigue juste de la lire. Il me tarde quand même de tout cocher (jouissif). 

 

Après la liste, faut faire les bagages en vrai. Et tout le monde s'y met... sauf que je ne peux pas m'empêcher de tout contrôler ! Du coup (expression très à la mode), mon jour chômé va servir exclusivement à cette tâche si on veut partir vendredi comme chéri l'a annoncé. 

Je vais donc monter et descendre mille trois fois, ouvrir et fermer les sacs autant de fois, râler, souffler, chercher, commander, rajouter un truc sur la liste parce qu’il faut le prendre au dernier moment, fouiller, réfléchir, renoncer... et cocher ma petite liste. Et même quand j'arriverai au bout, je me demanderai toujours si je n'ai pas oublié quelque chose... et évidemment que j’aurai oublié le bidule et je m'en souviendrai quand il sera trop tard (genre : dans la voiture, à 158 bornes de notre point de départ). Classique. 

 

Bon, je vous l'ai peut-être déjà faite pour le ski, mais autant de vacances, autant de galères et de récits. C’est le lot des mamans de devoir penser à tout (eh oui, toujours cette charge mentale…), de gérer et de s’en vouloir quand il manque quoi que ce soit. Et chéri, malgré toute sa gentillesse, pense qu’il suffit de quelques minutes, 1 heure peut-être pour tout préparer parce que « il y a ce qu’il faut là-bas, il nous faut juste quelques vêtements ». Moui, quelques vêtements et tout le reste et puis pour 5 ! Et moi je dois penser pour 4 ! Et même si la grande est quasi autonome et que le second en prend le chemin, il faut tout checker. Et heureusement que je n’ai plus de bébé ! Je n’ai plus à penser : à la poussette, les couches, les repas, les mille rechanges, les jouets, les tétines, le lait en poudre (bah là t’es pas sûre de trouver LA marque n’importe où), la crème pour les fesses et le thermomètre, le parasol, la gigoteuse en laine de mammouth au cas où les nuits seraient froides et la gigoteuse en poudre de fée pour les nuits torrides…

 

Et quand tout est prêt, c’est au tour de chéri de s’embêter un peu et de jouer à tetris dans le coffre. A chacun sa corvée.

 

Bref, c’est bientôt les vacances, les vraies. Et l’avant-vacances est une épreuve (plus supportable que bien d’autres, j’avoue). Vivement les vacances !!!! Ou pas ?


 

C'est bientôt les vacances...
C'est bientôt les vacances...
C'est bientôt les vacances...

Commenter cet article

Picou 03/08/2017 11:36

Bon ben déjà tu me fais penser à quelques trucs que je rajoute dans ma liste...mais oui c'est dingue comme ils font les fanfarons genre "moi il ne me faut que 10Mn pour faire ma valise!"...ben oui forcément quand on fait 1 demi valise sur les 6-7 du final, ça va plus vite ça c'est sûr!!

Raphaëlle Hosteins 04/08/2017 09:16

Aujourd'hui je lui ai dit: il reste les sacs de jouets, l'ordi, la cafetière et 2/3 bricoles à rajouter aux bagages (et qui sont déjà sur la liste) et il m'a répondu: "je sais pas si j'aurai le temps"
C'est ainsi... :-p