Maman sportive, c'est possible

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Maman sportive, c’est possible. Ce n’est pas un oxymore ou un concept abstrait ou juste une bonne résolution qu’on ne tient jamais. Mais attention, je ne vous parle pas de ces femmes qui soulèvent leurs marmots avec leurs jambes fuselées dans des leggings bariolés ou qui font des quats, sourire aux lèvres et enfant sur les épaules ! Non, je vous parle des femmes normales. De moi.

Nous les mamans, nous parlons beaucoup du sport de nos petits avec fierté ou agacement. Et elle fait du judo, et il fait du tennis, et je dois jongler avec les horaires, et elle est trop mignonne en tutu, et le kimono c’est long à sécher… Bref. Nous ne sommes pas que des mamans, ne l’oublions pas, et Mi-moi aime le sport. Enfin, le hand en tout cas.

Oui, le hand est le meilleur sport du monde et même pour les enfants parce que c’est en intérieur (#foot ou rugby), parce que c’est physique mais pas brut, parce que tout le monde touche le ballon… Rebref. C’est mon sport et j’adoooooOOOOre. Mais plus récemment, (3 ans et demi pour tout vous dire), je me suis mise au footing. C’est comme du foot mais avec du -ing donc sans ballon, sans cinéma, sans protège-tibias… Et c'est hyper à la mode.

Je vous entends de chez moi (oui, comme toutes les mamans, j’ai des supers oreilles) : j’aime pas courir, on s’ennuie, c’est nul, c’est trop dur. Et je vous réponds : OUI ! Vous avez raison ! Et j’ai tenu ce même discours pendant près de 36 ans. Et un jour, j’ai voulu relever le défi de chéri qui avait couru une course d’obstacles, la frappadingue pour ne pas la nommer : 12 kilomètres dans la boue, et qui me proposait de remettre ça ensemble. J’ai voulu la tenter avec lui et j’avais aussi des kilos à perdre (presque autant que de km de course). Et hop ! Je m’y suis mise !

Je tiens à vous encourager mesdames. La première fois, j’ai parcouru moins de 3 km (peut-être plus près de 2 d’ailleurs, je ne me souviens pas) en 20 minutes dont seulement 8 minutes courues réellement. L’avantage quand tu pars de rien, c’est que tu progresses vite. Et malgré la sensation d’avoir perdu mes 2 poumons et l’impression de ressembler à un hippopotame-zombie, j’ai insisté, motivée par le double challenge.

Un peu de ténacité et le tour est joué. En un an, j’ai perdu 10 kg et j’ai fait ma course de dingues. Et aujourd’hui, je persiste et j’arrive à courir 13 km. Je suis hyper fière même si je sais que ce n’est pas un exploit en soi. C’est ma petite victoire.

Toujours pas prête à enfiler le costume de marathonienne ? Afin de vous convaincre des bienfaits du jogging, je vais vous donner mon sentiment. Ce sport est presque gratuit (il faut au minimum des bonnes chaussures quand même), se pratique presque partout et presque n'importe quand et il fait un bien fou au corps et au mental. On devient vite accroc aux progrès et on peut courir en couple, entre amis, avec les enfants… On peut se vanter sur les réseaux sociaux et s’inscrire à des courses ludiques en famille.

Il y a sûrement tout plein d’autres avantages mais c’est à chacun(e) de trouver sa motivation et son sport. Allez, on trouve le sien et on s’y met. Et Yves Lesport, sur Antenne 2 !!!!

 

 

Maman sportive, c'est possible
Maman sportive, c'est possible
Maman sportive, c'est possible
Maman sportive, c'est possible
Maman sportive, c'est possible
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article