Sortie scolaire au pays du vin...

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Je fais ma B A de l’année, j’accompagne numéro 3, CE1, en sortie scolaire. Et puisque c’est l’automne et que nous vivons au cœur des vignobles et tout près des fameux Pessac-Léognan, nous nous rendons au Domaine de Merlet, à Léognan pour une initiation aux vendanges.

Naturellement, la sortie commence par l’épreuve du bus. Je me demande comment le chauffeur supporte. Il doit être sourd ou maso, je ne sais pas. Car une petite trentaine d’enfants de 7 ans dans un bus, ça fait énormément de bruit.

Ça commence tout doucement par des rires, des discussions. Et puis ils s’enflamment, commencent à faire des blagues (niveau 7 ans, je le rappelle), s’interpellent pour montrer ci ou ça, embêtent le copain de devant. Moi, je sers les dents et je me dis que je ne vais pas faire ma mégère tout de suite.

Quand la maîtresse émet un « tsssssss » pour faire baisser le volume, je souffle. C’est pas moi qui ait commencé à rouspéter, cool, ça m’ouvre le droit d’intervenir. Et je ne me gêne pas. Mais je reste quand même tranquille, assise à côté de ma puce qui est très fière que je sois là.

Arrivés au château, il faut vite recadrer tout le monde. Les inconscients leur ont confié des ciseaux (les ciseaux de la classe soit dit en passant, et je sens qu’il va falloir en fournir une nouvelle paire bientôt) et les enfants commencent à courir, lames en avant et à vouloir découper toutes les grappes qu’ils trouvent. La femme qui a en charge le groupe nous demande, à la maîtresse, l’autre maman et moi, de nous séparer et de les surveiller et qu’ils ne touchent qu’à deux rangs. Je m’exécute tout en les photographiant sous tous les angles.

Je me régale, niveau photographie j’entends, avec la luminosité d’un jour qui hésite entre nuages et soleil. Et l’institutrice est ravie que je puisse ramener des images.

Après le découpage (arrachage) des grappes avec des enfants plus ou moins assidus, nous observons le tri des raisins pourris, la séparation des grains de la grappe et le jus qui en est extrait. On nous explique le parcours du raisin jusque dans la bouteille en passant par les fûts. Et malgré une récolte qui s’annonce maigre cette année, les enfants ont le droit de goûter le jus de raison tout frais que certains prennent pour du vin: ben mon papa il me fait goûter du vin tous les vendredis! No comment.

La plupart se régalent. Pas la mienne, évidemment (faut vraiment qu’on travaille ça avec chéri…). Et la gentille dame leur offre un cookie fait maison. Et tous se régalent, même la mienne évidemment.

Une dernière photo de groupe et on remonte dans le bus. J’imagine que le chauffeur s’est pris un Lexomil entre 2 pour supporter le retour. Et puis non, pas la peine, ils sont peut-être fatigués puisqu’ils sont plus calmes. Il faut dire aussi que la maîtresse les interroge sur le parcours du raisin, ça les occupe.

Voilà, j’ai fait ma B A, la maîtresse était contente, les enfants aussi et ma fifille encore plus. Ce fut une sortie courte et tant mieux parce que juste après… chéri m’amenait à Venise ! La ville où il y a si peu d’enfants… Mais c’est une autre histoire !

Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Sortie scolaire au pays du vin...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article