Trouver du temps pour soi

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Suite au petit jeu (facebook) dans lequel il fallait trouver d’où venait la citation suivante : « Penser qu'on n'a pas le droit d'être triste parce qu'il y a bien plus malheureux que soi est aussi stupide que de s'interdire d'être heureux parce qu'il y a bien plus joyeux", Cécile (www.3enfantsen3ans.com), la gagnante, m’a demandé d’écrire sur le thème « Trouver du temps pour soi ». Oups, il va falloir que j’en dégage du temps pour en parler…

 

Ce thème est un challenge parce que trouver du temps pour soi quand on est maman c'est souvent comme trouver un flocon de neige en Guadeloupe. Ben oui, c'est pas facile et surtout quand les enfants sont jeunes. Le temps qu'ils nous prennent est inversement proportionnel à leur âge. 

Pour autant, rien n'est impossible ! Et je vous préviens tout de suite : prendre du temps pour soi induit de le prendre sans enfants. 

 

Pour ma part, j'avoue avoir eu récemment l'impression de sortir d’une apnée de 10 ans et d'avoir enfin du temps depuis qu'ils sont plus grands. Pourtant, à regarder en arrière, je vois que j'ai eu des occasions et que j’en ai saisies certaines. Pas toutes. Chéri m’a souvent proposé de s’occuper des gnomes pour me laisser libre de faire ce que je voulais. Mais je ne savais pas en profiter car je n’avais aucune activité juste à moi. J’étais maman en entier et Mi-moi étais en hibernation. C’est une erreur !! Il faut avoir des activités bien à soi : du sport, de la lecture, des promenades, du shopping… n’importe quoi tant que c’est sans enfants !!

 

Mais suis-je légitime pour vous conseiller ? Je ne peux que vous guider selon ma propre expérience et je ne suis pas la maman modèle, loin s’en faut ! Tant pis, je me lance.

 

  • Se faire garder les dévoreurs de temps. Si vous avez la chance d'avoir de la famille ou même de bons amis autour de vous, n'hésitez pas à accepter leurs propositions de baby-sitting ou à les solliciter. Raisonnablement cela va de soi (ne serait-ce que pour ne pas les perdre !). Mieux vaut se sentir un peu gênée de "profiter" que s'épuiser. Et surtout, déculpabilisez et vivez ces moments intensément. 

 

  • Un RTT/CA ou tout autre acronyme en égoïste. Si votre travail vous permet de poser un congé par-ci, par-là, pensez à vous réserver une journée juste pour vous pendant que les enfants sont à l'école et/ou à la crèche. La directrice de la crèche de mes 2 premiers m'avait dit "ils ne vous voient pas beaucoup alors quand vous pouvez, restez avec eux au lieu de les mettre à la crèche". Mouais. Mais moi j'ai besoin de souffler aussi et c'est mieux pour eux que je prenne un peu de temps pour moi. Si si. Oui, ma carrière de mère indigne a commencé très tôt. 

 

  • Se reposer sur sa moitié. Au quotidien, si vous avez un chéri, rappelez-lui l'importance de créer des liens avec ses petits. Il peut peut-être aller faire une balade avec tout le monde... sauf maman qui pourra consacrer ce créneau à lire ou prendre un bain ou faire du shopping ou faire rien. Du tout. 

 

  • Vive la procrastination et le moindre effort. Il y a d'autres moyens de s'octroyer quelques moments rien qu'à nous. Ils seront courts, pas réguliers mais salvateurs. En général, il faut renoncer à autre chose, de ces choses qui font de nous des "bonnes" mères aux yeux de la société. Par exemple ? Installer ses petits devant la télévision et ne pas oublier de préciser qu’il ne faut surtout pas déranger maman. Ou leur cuisiner des chips/knackis : ils adorent et moi je gagne du temps. Remettre le ménage ou le repassage à plus tard est une façon de grapiller ces petites minutes précieuses.

 

L'essentiel est de déculpabiliser. On peut trouver du temps, un peu, mais ce sera forcément au détriment d'autre chose. Peu importe ! Nous sommes humaines et nous avons besoin de décompresser pour notre bien et celui de nos enfants. Mieux vaut une maman un peu détendue qu’une furie sur les nerfs.

Vous aurez remarqué l'utilisation de mots absolument péjoratifs et négatifs: profiter, égoïste, maman indigne, moindre effort... Bien que je me revendique maman-indigne et que je le vive bien, je suis moi-même imprégnée de l'idée qu'une maman doit se consacrer toute entière à sa marmaille. Fi de ce carcan tout pourri!!

Et vous, vous faites comment pour trouver du temps pour vous??? 3... 2... 1... chrono!

 

 

Trouver du temps pour soi
Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article