Petite blogueuse deviendra grande

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Je suis une petite blogueuse qui prend grand plaisir à écrire et qui est aux anges quand on la lit. Car, naturellement, on ne blogue pas pour soi-même (enfin si… mais non…) ou du moins, on espère être lue… toujours plus. Et pour s’en assurer, on surveille les statistiques du blog.

Pour la première fois, depuis 18 mois d’existence, mon bébé a reçu plus de 1000 visiteurs dans le mois. Ce n’est certainement pas grand-chose car je suis toute petite, mais atteindre les 4 chiffres me réjouit. Et je tenais à partager cette joie avec vous, chers lecteurs, sans qui je ne serais rien, sans qui un blog n’est que coquille vide.

Je le sais, je ne suis pas assez présente sur le net pour obtenir des résultats plus conséquents : 2 à 3 articles par semaine, quelques photos sur Instagram et des publications pas régulières sur Facebook. Et je ne suis pas assez attractive pour attirer les abonné(e)s : je ne fais pas de concours notamment. Je ne suis pas assez interactive, trop en retrait, je n’écris peut-être pas sur les sujets qui « marchent », je ne teste rien, je n’ai pas de partenariats…

Bref, je n’ai pas le talent de certaines qui grandissent en un rien de temps et qui deviennent populaires. Car je ne prends pas le temps nécessaire à cette course aux followers qui est des plus chronophages. J’aimerais, mais j’ai choisi de n’y passer que le temps (ou presque) qui est à moi : le soir quand chéri n’est pas là, dans le tram, le midi parfois au bureau.

Et ça déborde pourtant déjà sur notre temps familial ! Pour convaincre les enfants de m’octroyer calme et temps, je leur dis que je travaille. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment un mensonge. J’aime ça mais je le gère comme un travail avec l’espoir qu’il me permette un jour de vivre de l’écriture. Pour convaincre chéri, je le regarde amoureusement (bon, pas tout le temps, c’est vrai, parfois j’y mets de la détermination ou une moue toute mignonne) et je lui rappelle l’importance que ce blog a pris dans ma vie.

Effectivement, les activités familiales et les corvées, et le travail (le vrai) et tout le reste sont prioritaires et me donnent tout un tas d’idée d’articles au demeurant. Et c’est pour ça que mes sujets sont plutôt personnels : je raconte ma vraie vie, mes ressentis, je partage mes douleurs et mes joies. Et ce blog, c’est ma revanche dans une vie pas toujours satisfaisante et où mes efforts ne payent pas assez.

Ce blog est mon trésor que je fais évoluer gentiment, tendrement. Pas question de vendre mon âme au diable et de chercher à tout prix le succès. En fait, je rêve pompeusement que le succès vienne me chercher mais je sais qu’il est très occupé. Alors je me satisfais de ces petites victoires et je grignote une part de gloire, toute petite, des miettes même.

Petite blogueuse deviendra grande
Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article