Faire durer son couple... pas si simple

Publié le par Raphaëlle Hosteins

C’est en discutant avec un collègue ces derniers jours que j’ai reçu cette remarque surprenante au sujet de mon couple. Il semblait penser que tout allait bien, que c’était simple pour moi. Que nenni !!

Evidemment, comme beaucoup de blogueuses, je raconte ce que je veux raconter. Je ne peux décemment pas vous laisser entrer dans mon intimité sans risquer des conséquences fâcheuses voire désastreuses. Je vous narre tout de même une partie de mes problèmes mais j’essaie de ne nuire à personne (compliqué).

Si je pouvais tout raconter, je gagnerais certainement des centaines de lecteurs car la vérité crue est tellement riche en rebondissement, suspens, drames… Tout ce qui rend un récit passionnant. Et ma vie de couple est aussi chaotique que les autres. Mais j’ai conscience qu’il m’est nécessaire de garder un bout de mon jardin secret.

Je vais quand même rétablir la vérité. Car nul n’ignore que le couple est un défi, un investissement, un renoncement parfois et une lutte de presque tous les jours. Du moins chez la plupart des gens. Il est quasi impossible de s’entendre sur tout et les sources de conflits sont nombreuses, surtout quand on a des enfants. Et mon couple ne fait donc pas exception à la règle. Nous connaissons des moments difficiles, des coups de mou, des envies de tout plaquer… parfois.

Il faut par conséquent prendre soin de son couple et il y a quelques principes de base à respecter pour le faire durer et je m’efforce de les appliquer parce que je tiens à chéri et que je crois en notre avenir commun.

  • Pour commencer, et c’est au fil des ans que j’ai acquis cette sagesse, il faut relativiser et prendre du recul. C’est d’ailleurs un conseil que l’on peut appliquer à à peu près tout et particulièrement en éducation. Oui, il faut relativiser la gravité du conflit et surtout du motif de ce conflit (souvent futile au départ). Ok, ceci ou cela nous agace (vraiment) beaucoup mais ce n’est pas grave en soi. Il y a pire, relativisons. Et puis en laissant passer un peu de temps, la pression redescend et on est d’avantage capable d’analyser et d’en tirer des conclusions ou même de passer.
  • Il faut discuter, ne pas laisser pourrir une situation. Verbaliser ses sentiments, ses émotions, ses blessures permet à l’autre de les entendre, peut-être même de les comprendre. Et sans crier ! Et pour cela, il faut d’abord avoir fait un travail sur soi pour se comprendre soi-même et pouvoir l’expliquer à l’autre, calmement.
  • Le pendant de ce principe, est d’écouter l’autre et d’essayer, sincèrement de le comprendre. Il faut se mettre à sa place pour accepter son ressenti et peut-être les reproches qui nous sont donc adressés. Car il n’y a pas d’échec de couple unilatéral. Chacun a sa part de responsabilité et il faut l’accepter. Apprendre, c’est avancer.
  • Au-delà de ces concepts, il est nécessaire de nourrir des projets communs. De rêver ensemble. Se projeter est déjà en soi une réussite puisqu’on s’imagine ensemble dans l’avenir et heureux. Un voyage, un enfant, une maison ou plus simplement un week-end en amoureux, une activité ludique en famille, une sortie !
  • Et il est parfois constructif de se souvenir des belles choses, du pourquoi lui, des rires, des surprises, des joies… Et rien de mieux à mon avis que de regarder des photos, vestiges de ces instants heureux et devenus éternels. Et pourquoi pas les regarder ensemble et se remémorer en couple ou en famille les grands moments et les petites pépites.

Je ne suis pas sexologue, psychologue ou coach en amour, mais mon vécu (d’une vingtaine d’année) avec chéri m’a apporté des réponses. Les difficultés ne disparaissent pas, elles grandissent même parfois et changent mais nous les surmontons conjointement, riches de notre expérience. Et tant qu’il est plus douloureux de s’imaginer sans l’autre que de le quitter, la lutte vaut la peine.

A vos amours !!!

Faire durer son couple... pas si simple

Publié dans Pas qu'une maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mautamau 12/12/2017 18:22

Wahou, ton article est très touchant... et parlant. :)

Raphaëlle 12/12/2017 19:54

Merci mautamau! Ça me fait plaisir que cet article plaise. Je l'ai écrit avec sincérité et amour