Mes petits exploits en ski

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Une semaine de ski en famille, voilà qui était des plus agréables. Descendre les pistes ensemble, s’attendre, s’encourager… J’arrive encore à suivre aujourd’hui mais qu’en sera-t-il demain ? Les enfants grandissent et deviennent plus forts que moi…

Mes petits exploits en ski

Mais cette année, j’ai quand même bien suivi et je me suis même permise quelques petits exploits… Oui, des exploits car j’ai commencé le ski adulte, à 20 ans, et je n’ai pas pris de cours. C’est chéri qui m’a quasiment tout appris. Et après 3 grossesses et beaucoup de poids pris et perdu et repris… et des années pendant lesquelles je faisais du sport de loin, j’ai descendu pas mal de pistes avec douleur et peur, plutôt pressée de rentrer manger une raclette.

D’autant que la glisse en général n’est pas mon amie. J’ai essayé un tout petit peu le surf et le body mais j’ai très vite compris qu’il ne fallait pas insister. Quand la vague arrivait, je me cabrais pour ne pas la prendre.

J’ai mis un pied sur un petit voilier, encouragé par chéri et les amis, mais la mer m’a violemment rejetée. Je suis tombée et j’ai cassé un truc (même les mots techniques me fuient, désolée).

Et puis j’ai pris un cours de snowboard avec chéri et son frère, histoire de suivre. Non seulement j’étais ridicule et épuisée mais j’ai fini la journée en pleurant.

 

Non non non, je ne suis pas une fan de glisse, c’est ainsi. Mais pour le ski, j’ai insisté, persévéré. Je me suis accrochée et au fur et à mesure que je reprenais le contrôle de mon corps, les descentes m’ont paru moins difficiles. Et cette année, je me suis carrément dépassée : des pistes noires (dont une partie dans la poudreuse), des entre-deux pistes parfois dans la poudreuse aussi (non mais c’est pas facile hein ! Il faut lever les spatules et être un peu plus en arrière et … bref) et même des rampes et half-pipe.

Chéri a pris quelques vidéos pour immortaliser les moments. Et c’est là que… je me suis rendu compte que c’était plus impressionnant à faire qu’à voir. Définitivement, je n ‘ai pas l’air d’être la reine de la glisse et Beijing 2022, ce sera à la télévision. Tant pis, j’ai pris du plaisir et j’ai montré à mes enfants que maman était encore dans la place. Mais pour combien de temps encore…

Mes petits exploits en ski
Mes petits exploits en ski
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article