En vert et contre nous

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Voici une nouvelle rubrique que j’espère alimenter régulièrement car elle le mérite.

 

En vert et contre nous
Mais pourquoi cette rubrique au jeu de mot pourri ?


En vert: vous l’aurez compris, je vais parler écologie. Parce que c’est à la mode... ? Possible. Mais surtout parce que je me suis toujours trouvée sensible au sujet. Prise dans la frénésie de ma vie de maman, je ne m’y étais jamais sérieusement mise. Maintenant que j’ai sorti la tête de l’eau, que je respire à nouveau, j’ai commencé à réfléchir aux petits gestes que je pourrais adopter. Et il est vrai que c’est dans l’air du temps et les initiatives des autres m’inspirent et m’aident. D’ailleurs, ce serait juste extraordinaire que je puisse motiver ne serait-ce qu’une personne car elle-même pourrait convaincre une autre...

Mais pourquoi « contre nous » ? Parce que, déjà et comme je viens de vous l’avouer, il m’a fallu du temps et de la réflexion avant de me lancer à petite échelle. Mais je ne suis pas seule. Parce qu’une maman fait peu de choix personnels, ce sont souvent des décisions pour la famille entière ou qui l’impactent tôt ou tard. Et amener avec soi d’autres personnes n’est pas chose aisée.

Bon les enfants se laissent convaincre ? Ou plutôt ils s’adaptent aux petits changements que j’impose. Pour chéri, c’est un peu plus délicat. Il a d’autres priorités et même s’il n’est pas réfractaire, je dois prendre garde à ce que nos nouvelles pratiques ne heurtent pas sa conception de la vie.

Et puis soyons honnêtes, je dois parfois moi aussi prendre sur moi, faire des efforts pour mener à bien un projet.


Mes projets sont donc petits et réalisables et j’en impose qu’un à la fois. Une fois acquis, les réflexes restent et ne demandent pas d’effort particulier. J’espère avoir trouvé là la recette de la réussite. Alors peu importe si ce n’est pas grand chose pour le moment, c’est toujours mieux que rien!


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article