A petits pas (mes premiers gestes verts)

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Parce qu’il faut bien commencer et que Paris ne s’est pas fait en un jour parait-il, nous avons débuté tout petit.

Mon but premier est de réduire les emballages. D’ailleurs, plus j’avance vers cet objectif (et je le répète, j’en suis au début du chemin), plus les emballages me dérangent. Je cherche inévitablement comment en réduire le nombre.

Ne sachant par où commencer et voulant gagner l’adhésion de la famille, j’ai réuni mon petit monde et organisé un brainstorming. Nous avons décidé ensemble que nous pourrions utiliser des serviettes en tissu en lieu et place des serviettes en papier et du papier essuie-tout que nous jetions quotidiennement à la poubelle. J’en ai acheté quelques-unes et nous nous y sommes tenus. Cette petite victoire m’a encouragée à poursuivre.

 

A petits pas (mes premiers gestes verts)

J’ai décidé aussi, arbitrairement, de ne plus acheter de gel douche (sauf pour le sport à l’extérieur). Nous utilisons tous du savon solide et personne n’a remis en question ce choix. Bon, chéri, lui, le faisait depuis bien longtemps.

Les décisions suivantes n’ont engagé que moi : des boîtes avec couvercle plutôt que recouvrir le saladier de cellophane… une gourde à l’extérieur et des pichets à l’intérieur pour remplacer les bouteilles en plastique…du thé en vrac dans ma jolie tasse et sa passoire au lieu de sachets individuels… des sacs en tissu au lieu de poches*  plastique…


* concernant le mot « poche », les sud-ouestiens n’auront pas relevés mais les autres… les gens normaux, se demanderont ce qu’une poche vient faire là puisqu’il n’était nullement question de vêtement ! Ah ben, à mon grand désespoir, c’est le mot couramment utilisé ici pour parler de sacs. Et à mon très grand désespoir, je l’ai adopté… hihi

 

 

A petits pas (mes premiers gestes verts)

Et puis je me suis lancée dans un projet qui me tenait à cœur, ma première fabrication maison : la lessive. Toute une aventure ! Que je vous raconterai évidemment. L’idée première, mon fil rouge donc, était de réduire les emballages. Non seulement je voulais arrêter d’acheter de la lessive mais en plus je voulais réutiliser mes bidons d’eau déminéralisée. Et après avoir cherché sur le net, j’ai vu à quel point il était facile d’en faire chez soi.

J’ai évidemment l’envie d’étendre cette expérience à d’autres produits car ça me tue d’utiliser un nouveau flacon en plastique à chaque fois qu’on a fini le précédant. J’ai bien pensé les recharger en magasin de vracs mais le prix me semble exagéré. Je vais donc plutôt chercher quelques recettes… Moi qui ne suis pas franchement une cuisinière, me voilà sur le point de cuisiner produits d’entretien et d’hygiène !!!

Et si mon principal but est de réduire sensiblement nos déchets, il n’en reste pas moins que la fabrication de produits maison permet également d’utiliser des produits moins chimiques et certainement moins polluants. Et la cerise sur le gâteau, c’est que ça peut aussi être plus économique !

 

Bref, me voici donc entrée dans la tendance écolo et j’ai à cœur d’amener avec moi ma petite famille. Et ce qui est un effort aujourd’hui sera certainement normal demain. Surtout pour les enfants j’imagine. Poursuivons donc, même à petits pas. « Chaque victoire ne sera que la tienne » et chaque victoire méritera un peu de fierté de contribuer au grand combat.

Non, rassurez-vous, je ne suis pas activiste et pas question de faire la morale. J’aurais bien tort de critiquer qui que ce soit tant je suis loin d’être irréprochable. A petits pas je vous dis…

A petits pas (mes premiers gestes verts)

Publié dans En vert et contre nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article