Organisation: mes menus d'avance

Publié le par Raphaëlle

Si mes proches devaient me décrire… bon, je sais pas bien ce qu’ils diraient mais je crois qu’il n’évoquerait pas forcément mon côté organisée. J’ai l’air un peu brouillon. Je tiens à préciser que je retrouve toujours tout et que je m’en suis très bien sortie, seule avec mes enfants en semaine depuis toujours.

Mais je ne suis pas la femme la plus organisée au monde. Quand je me lance dans une nouvelle organisation, elle tombe à l’eau au bout de quelques mois, voire semaines. L’envie, la motivation s’épuisent d’elles-mêmes.

 

Mais cette année scolaire, j’ai enfin réussi à stabiliser une organisation. Et pas des moindres !! Celle des repas.

Les repas demandent beaucoup de temps et d’énergie. Et la famille, homme et enfants, participent à leur manière : qu’est-ce qu’on mange ??? Tu la sens la petite vibration dans ton cou qui révèle un agacement certain ?

Quand la question n’a aucune réponse anticipée et qu’il faut improviser avec le contenu des placards et du réfrigérateur, c’est franchement relou. Et usant. Et pénible. Et stressant…

Forte de ce constat, j’ai pris les choses en main. Enfin. Ben il m’aura quand même fallu 2 décennies de vie commune avec chéri et plus de 17 ans de vie de parent pour en arriver là !! Ouais, je suis une rapide… Enfin, j’avais déjà fait quelques tentatives qui se sont soldées par des échecs mijotants… euh, cuisants.

 Ma cuisine toute neuve et les enfants qui ont grandi expliquent peut-être aussi le phénomène. Ce qui est dommage en soi car cette organisation aurait été plus que bénéfique, justement, avec des enfants jeunes et une vie à 100 à l’heure.

C’est comme ça. Il m’a fallu le temps. Je vais donc vous raconter en 2/3 mots comment je m’organise et ce que ça m’apporte.

 

Chaque début de semaine (lundi ou mardi en général), je prévois les menus de la semaine suivante. Je les note dans mon petit tableau hebdomadaire au crayon à papier. Cela me permet de changer d’avis ou d’improviser quand il y a eu des modifications.

Je me fais ensuite une liste de courses en adéquation avec ces menus et en inspectant le contenu de mes placards. Quand je suis assez en avance pour le faire, je commande un drive. Quand c’est trop tard, je fais les courses le jeudi ou alors on les fait le samedi matin.

J’affiche le tableau des menus dans la cuisine, à la vue de tous.

Et chose importante : je m’y tiens !! Sinon, évidemment, ça ne servirait à rien, comme tant d’autres choses qu’on entreprend et qu’on abandonne (pas vous ?).

 

Et voici les avantages que j’en retire :

La liste de courses : en plus de la remplir une fois que j’ai établi les menus, je note à tout moment sur ma liste (dans mon téléphone, mon précieux) lorsqu’on entame le dernier truc ou machin. Histoire d’avoir toujours un coup d’avance mais pas trop de stock non plus.

Je gère donc les stocks mieux que jamais.

Nous gaspillons également beaucoup moins car je n’ai de frais que ce que nous allons manger.

Je dépense moins. Beaucoup moins.

 

Les menus : J’ai une vision globale des menus. Je peux équilibrer sur la journée ou la semaine. Et je peux varier. Nous mangeons donc mieux.

Et je peux préparer des repas d’avance. Je gère mon temps.

Ça m’évite de me poser la question fatidique au dernier moment et de m’énerver ou de manger mal. Je gagne donc du temps et de la sérénité.

Toute la famille commence désormais à s’appuyer sur ces menus affichés dans la cuisine. Ils peuvent (je ne désespère pas, ils vont finir par le faire) s’occuper des repas en autonomie.

 

 

Le temps que j’y passe en amont est du temps gagné plus tard. Et plus les semaines passent, plus c’est facile. J’ai plus d’idées de repas. J’y passe donc un peu moins de temps.

Certains vont plus loin que moi en pratiquant le batsh cooking. Il s’agit carrément de cuisiner en avance pour plusieurs jours. L’idée est séduisante mais je n’adhère pas. Je ne saurais pas passer plusieurs heures dans ma cuisine le week-end alors même que chéri n’est là que la fin de semaine.

 

En tout cas, je ne peux que vous conseiller de vous pencher sur la question afin de déterminer quelle serait pour vous la meilleure organisation. Et si vous avez des astuces et conseils, n’hésitez pas à les partager en commentaire !!

Publié dans mon quotidien de maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article