Trop fiers

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Nos amis de Saint Claude (pas là où on fait des pipes hein ! enfin je sais pas mais euh donc Saint Claude en Guadeloupe) nous font l’honneur de venir nous voir lors de leur retour estival en métropole. Et nous, mon homme et moi, les recevons avec un grand plaisir dans notre humble demeure. Et c’est là mon sujet du jour : notre maison.

A peine ont-ils posé un pied sur notre terrain (parfois même avant) que nous commençons la visite guidée. « On ne cherchait pas si grand mais c’est l’occasion qui fait le larron », « on a fait ci, on fera ça… ».

Puis nous passons à l’intérieur et là messieurs dames, nous devenons hors de contrôle. « C’était comme ci et on a changé ça », « c’est moi qui ai fait les peintures », « et moi j’ai fait la salle de bain »… et « on a prévu de s’attaquer à cette pièce en suivant et… »

Nous sommes intarissables sur le sujet et nous le maîtrisons évidemment parfaitement. Il faudrait interroger nos visiteurs sur leur sentiment (on devrait peut-être envisager un questionnaire à la sortie…) car le nôtre (sentiment, au cas où vous ne liriez que d'un oeil distrait) est invariablement de la fierté.

Eh oui, nous sommes trop fiers… même si la mère de mes enfants dit toujours que « trop c’est pas bien », « quand c’est trop c’est négatif » et gnagnagna et gnagnagna mais de toute façon je dis ce que je veux parce que je suis grande et puis d’abord faites ce que je dis, pas ce que je fais et puis quoi ???!! Flûteuhhh !

Oui, nous sommes lamentablement et honteusement fiers parce qu’on ne doit rien à personne et que cette maison qui voit grandir nos 3 amours est le fruit de notre travail. Alors je crois qu’on continuera à organiser des visites. A qui le tour ?

Publié dans réflexion(s)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 23/08/2016 22:09

Vous pouvez effectivement être fiers de votre jolie maison... Je viendrai bien sûr évaluer l'avancée des travaux restant