Bienvenue à Hanoi

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Après plus de 10 heures d’avion depuis Paris et sans avoir dormi, nous atterrissons à #Hanoi, capitale vietnamienne, à 6 heures du matin le samedi. Cool, on va profiter de la journée entière ! Bagages récupérés, à peine cabossés, et les fesses dans un taxi, nous nous rendons dans l’hôtel que nous avions booké à l’avance. Accueil sympathique comme dans presque tous les hôtels que nous réserverons. Malgré la petitesse de la réception, ils nous gardent les valises en attendant que notre chambre soit prête et ils nous donnent une petite carte du centre de la ville. Let’s go !

En parcourant le centre de Hanoi, nous découvrons un peu le pays et notamment la circulation : des motos partout, une anarchie absolument incroyable et des coups de klaxons incessants. Les fils électriques s’entremêlent, les trottoirs sont impraticables. Il y a du monde, du bruit… et, malheureusement et comme dans presque tout le pays, beaucoup de déchets au sol.

Et puis il y ces fameuses rues « spécialisées », les rues des 36 corporations. En fait, les boutiques sont rassemblées par thèmes : une rue de bijoutiers, une autre de vendeurs de tissus, la suivante pour les quincailleries ou encore les bagages, les lunettes, les matelas, les jouets… C’est à se demander comment s’organise la concurrence. Et si c’est flagrant et réputé à Hanoi, ce n’est toutefois pas uniquement à Hanoi. Dans chaque ville que nous avons visitée, nous avons retrouvé ce fonctionnement.

Ces petites rues très commerçantes sont par ailleurs très encombrées : les trottoirs servent essentiellement à garer les scooters et à l’installation de tables parfois, de petits tabourets de plastique souvent, pour manger.

Et ces petites rues sont également très fréquentées par des vendeurs dont la marchandise tient en équilibre sur des vélos ou dans des paniers portés en balance sur l’épaule. Parfaitement comme on se l’imagine.

Et puis il y a le lac Hoan Kien, fermé à la circulation le week-end depuis quelques petites semaines. Un lieu paisible et charmant où se retrouve énormément de monde. Les vietnamiens, très friands de selfies et de photos en général, aiment beaucoup s’y tirer le portrait, parfois habillés (surtout les femmes) comme s’ils sortaient tout droit d’un magazine de mode.

Hanoi est vivante, charmante. c'est une immersion immédiate dans une autre culture.

Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi
Bienvenue à Hanoi

Publié dans voyage, En mode photog'Raph

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article