15 juillet

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Oui, bon j’ai un jour de retard mais ça arrive à tout le monde, hein ?

 

Hier, nous étions le 14 juillet. Et je me suis demandée ce que cela signifiait pour moi. Je n’ai pas la réponse. Fin de l’article. Merci.

 

Plus sérieusement, c’est vrai que je ne sais pas répondre à cette question. Depuis que l’on a des enfants, on se laisse un peu déborder par le quotidien et le 14 juillet on se dit : on n’aurait dû aller au feu d’artifice. Oui, le 14 juillet, c’est le feu d’artifice. Un peu réducteur quand même. Mais c’est au moins un moment convivial de partage et de communion où les regards enfin levés vers le ciel s’émerveillent. Pour autant, on en oublie le plus souvent le sens, le patriotisme ou la célébration de la révolte populaire. Heureusement, la Marseillaise résonne souvent et les feux sont aussi bleu-blanc et rouge.

Je ne vais cependant pas sans cesse rejeter la faute sur mes enfants (ou du moins sur mon état de mère) puisque finalement, nous ne nous sommes presque jamais déplacés pour crier « oh la belle bleue » en nous luxant la nuque.

 

Le 14 juillet d’hier avait un écho plus funèbre que les autres. Il nous aura rappelé l’horreur de l’année précédente. Mais, soit que je n’ai pas écouté les médias hier (j’avoue), soit que le temps a commencé à faire son œuvre, il m’a semblé que le souvenir des attentats étaient déjà estompés.

 

Et puis le 14 juillet, c’est aussi les parades militaires, les fanfares, les défilés des cavaliers, légionnaires et autres et le show de la patrouille de France avec ses avions qui polluent en tricolore (plus classe mais pas forcément plus écolo). Je n’y suis pas franchement sensible mais je n’ai rien contre. Exceptionnellement toutefois, j’ai visionné une vidéo qui m’a donné le sourire : je vous laisse juger…

Quoi qu’il en soit, le 14 juillet est férié et moi je l’ai passé avec chéri et ma puce (puisque les grands ne sont pas là) et rien que pour ça, j’ai apprécié. Je vais quand même m’interroger sur le sujet histoire d’avoir matière à discuter avec mes petits…

Publié dans réflexion(s)

Commenter cet article