Point C: Jour 36... et demain?

Publié le par Raphaëlle Hosteins

Je ne compte plus. Je ne compte que sur mes articles pour savoir où on en est.

On s’habitue et, de temps en temps, on relève la tête, on s’arrête un moment et on s’interroge : suis-je vraiment en train de vivre cette étrange période ? La vie de notre pays et du monde est-elle vraiment au ralenti, comme en sursis ? Nous retenons notre souffle, incrédules. Le confinement va-t-il se poursuivre ? Changer ? Se terminer ?

J’ai parfois l’impression de marcher dans un brouillard obscur. Une main devant pour ne pas tomber ou me cogner. Pour faire comme si je savais où j’allais. Et une autre qui se cramponne à la réalité, à la famille. Poursuivre son chemin tout en se raccrochant à ce qui compte.

Un pas devant l’autre. Un jour après l’autre. Pour autant, nous continuons à envisager et préparer la suite. L’avenir. Sans savoir à quoi il ressemblera.

Professionnellement, je m’attaque à des sujets plus lointains. Gérer l’urgence est une évidence. Penser à ce qui viendra après n’est pas à négliger. Je prépare donc la rentrée scolaire. J’essaye. Et je trouve, sinon plaisant, au moins apaisant de lancer le regard plus loin que ce qui nous embourbe aujourd’hui.

Quant aux enfants, nous continuer à nous dépatouiller. A l’aveugle, là aussi. Malgré les réponses et les décisions des autorités, nous ne savons pas vraiment ce que sera la fin d’année et l’année prochaine. Il faut pourtant la prévoir.

Numéro 3 ira en CM2, à n’en pas douter.

Numéro 1 accèdera à la terminale. Avec quelques points d’avance, sans doute. Combien ?

Et puis numéro 2. Comme souvent, les questions sont plus nombreuses pour lui. Aura-t-il son brevet ? Passera-t-il en seconde ? Quel bac professionnel faut-il envisager ? Et si l’école qu’il choisit est éloignée ? Sans internat ?

La période de confinement complique encore ces questionnements. Difficile d’avancer quand personne ne répond. Et je me sens à nouveau un peu seule et perdue. Il va falloir trouver. Puis il faudra s’organiser.

 

En attendant, les vacances ont commencé. Les enfants sont à la cool. Grasse matinée, jeux vidéos, glandage… Ils sont à fond ! Tandis que ce lundi est très chargé pour moi.

Ce matin, je suis allée au bureau. J’avais à récupérer des documents et un tableau métallique à fiches. Mon chouchou.

J’ai dû enregistrer mon nom et mon heure d’arrivée. Me désinfecter les mains. Me faire ouvrir mon bureau.

Ensuite, j’ai rassemblé les papiers, imprimé des tableaux, saisi quelques données. Et j’ai donné le bain à ma petite. Mon orchidée qui a fêté sa première année seule. Toujours fleurie et fière, elle a même fait 2 petites branches supplémentaires. Et ça m’a fait plaisir. J’ai été ravie de voir ma fleur et de m’asseoir à mon bureau. Et puis je suis repartie.

 

Une séance de sport pour terminer la journée et un plat de pates préparées par numéro 2. S’il nous donne du souci pour l’avenir, il est, en revanche, d’une compagnie agréable et est très serviable.

Publié dans covid-19, maman d'ado

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article